Préparation mental - Plateforme regroupant les experts en psychologie du sport - Relay Mental
  1. Accueil
  2. Les athlètes d’élite visualisent leurs obstacles pour les dépasser
Les athlètes d’élite visualisent leurs obstacles pour les dépasser

Les athlètes d’élite visualisent leurs obstacles pour les dépasser

  • 06/16/2020
  • 35 aime
  • Vues 1053
  • 0 Commentaire

Si vous augmentez vos routines d’entrainement et vos gammes de répétition, vous commencez à en mémoriser des parties, peut-être même la totalité. Dans le sport, cela s’appelle la mémoire musculaire quand on évoque des routines dans l’entrainement. Pour la plupart des gens, c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’écouter une chanson, de regarder un film ou de taper le code à trois chiffres au dos de votre carte de crédit pour acheter quelque chose en ligne.

Alors que je commençais à me demander si je pouvais vraiment performer comme les meilleurs, mes recherches et ma curiosité sur la psychologie du sport m’ont permis de découvrir la visualisation sportive, synonyme de termes tels que imagerie mentale, entraînement cérébral, entraînement mental et imagerie guidée . Il est difficile de déterminer exactement quand la visualisation a été découverte, car les gens l’ont fait depuis la nuit des temps ; tout ce qu’ils avaient à faire était de fermer les yeux et de s’imaginer en train de faire quelque chose. Mais au fil des années, de nombreuses études ont démontré une question très simple : si vous pouvez l’imaginer, pouvez-vous y parvenir ? Je voulais tester la théorie par moi-même.

Maintenant, visualisez un vrai MUR de brique au beau milieu du parcours. Sentez vos jambes qui deviennent légères tout à coup. Faites-le aussi en vrai, relevez vos jambes pour concrétiser l’imagerie mentale. Ressentez dans votre tête l’effort exigé pour vos enjambés, qui gagnent en puissance et vous propulsent par-dessus. Les mouvements des bras et des jambes fendent l’air en parfaite synchronicité (faites-le!). Vous terminez la course au sprint comme une balle de fusil!

Des chercheurs du Centre de recherche et d’innovation sur le sport ont récemment trouvé comment bonifier l’imagerie mentale pour améliorer la performance sportive. Comme vous venez de le faire, ils ont demandé à des athlètes de saut en hauteur d’inclure l’exécution de vrais mouvements à leur exercice de visualisation habituel. Les résultats sont étonnants.

On le savait, l’imagerie mentale améliore concrètement les résultats sportifs de 30%. Un score qui bondit du tiers à 45% quand on y rajoute les mouvements pendant les répétitions mentales, concluent les chercheurs.

Imagerie et son impact sur la dureté du mental

La combinaison de mouvements abstraits et concrets utilise un réseau neuronal superposé qui améliore les performances sportives en plus de faciliter la guérison d’une blessure, selon les conclusions de l’étude. À preuve, pratiquement tous les membres de l’équipe olympique canadienne en 1998 disaient utiliser au moins une fois par jour des procédures de répétition mentale par imagerie. Chacune de ces séances durait en moyenne 12 minutes. La visualisation du mouvement, en plus d’améliorer l’efficacité de celui-ci et de permettre au corps de récupérer, influencerait positivement des facteurs psychologiques comme la confiance, la concentration et la motivation. Ces informations ont été compilées par l’Institut des neurosciences, de la santé mentale et des toxicomanies de l’Université McGill.

Dans le monde des sportif.ves, l’optimisation de la performance est une quête quotidienne. Faire face aux difficultés et comprendre comment mieux IMAGINER nos réactions est un atout formidable. La visualisation ou imagerie mentale peut en effet permettre aux sportif.ves d’obtenir de meilleurs performances mais surtout d’apprendre à se connaitre et mieux rebondir face à l’échec. Et, incontestablement apporter un équilibre émotionnelle pour beaucoup de sportif.ves.

  • Partager:

Laisse ton commentaire